La voix des jeunes pour la planète

Nous sommes aux journées européennes du développement #EDD21 – juin 2021 – et Marie-CLaire Graf – Focal Point at UNFCCC [Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques], co-fondatrice de la semaine du développement durable pour les entreprises – nous interroge sur la voix des jeunes pour la planète
https://eudevdays.eu/

La vidéo étant en anglais (sous-titrée anglais), nous vous proposons un résumé des idées clés de cet échange :

Il est nécessaire d’inclure les jeunes dans les espaces de décision de manière continue. Mais les jeunes peuvent-ils être représentés par un seul ambassadeur ? Leur parole doit être portée par un panel de jeunes représentatifs de la diversité de leur génération, nous parlons ici aussi de l’inclusion des minorités ou des publics éloignés de la représentation européenne.

Une question se pose : comment inclure les personnes ne maîtrisant pas l’anglais couramment ? Le langage est une barrière à la participation des jeunes. La traduction des outils est un premier niveau d’action, mais le langage ne se limite pas à la langue choisie pour communiquer mais aussi à l’utilisation d’acronyme, souvent indigestes et incompris par les jeunes. Le guide européen de participation des jeunes doit être mise à jour dans un langage accessibles aux jeunes, ainsi qu’un process simplifié qui permet la participation de tous

L’intérêt à la participation est une conséquence à la prise de conscience des enjeux mondiaux et des défis sociétaux à relever. Le groupe de travail préconise une éducation à l’environnement dès le plus jeune âge couplé à une capacité d’action, tel que des espaces d’échanges et d’expression pour diffuser leurs actions. Pour passer de l’intérêt des jeunes à leur participation, nous devons les rassurer quant à leur légitimité, NON ils ne sont pas trop jeunes, OUI nous allons les accompagner et valoriser leurs initiatives

Note personnelle – il est intéressant de noter que les points clés du groupe de travail ont été largement abordé lors du festival Provox, durant lequel les MFR ont été représentées par 3 jeunes ambassadeurs (plus d’informations à venir)

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

Conférence européenne pour la jeunesse

Nous sommes entendus mais pas réellement écoutés

La voix des jeunes au conseil régional

La focalisation sur les jeunes est l'un des axes de travail aux côtés du développement économique, de l'environnement, des transports, du sport, de la formation professionnelle, de la coopération transfrontalière, des lycées… La Région mobilise des capacités pour accompagner et préparer les habitants du Grand Est, notamment les jeunes, pour les transitions qui s'accélèrent

Le dialogue territorial pour servir la communauté locale

L'élément clé pour l'avenir est de pouvoir maintenir une connexion ouverte entre le MFR et la communauté et en même temps permettre les contributions de différents groupes de personnes ayant peut-être des points de vue différents, des expériences différentes et des origines culturelles différentes