Les stratégies et opportunités : transformation numérique

La crise de la COVID-19 a mis en lumière l’importance de l’éducation numérique pour la transformation numérique dont l’Europe a besoin. Elle a notamment mis en relief la nécessité accrue d’exploiter le potentiel des technologies numériques pour l’enseignement et l’apprentissage et de développer les compétences numériques pour tous.


Conformément aux priorités stratégiques du plan d’action en matière d’éducation numérique (2021-2027)2, le programme vise à soutenir cette initiative qui a pour but d’engager les apprenants, les éducateurs, les animateurs socio-éducatifs, les jeunes et les organisations sur la voie de la transformation numérique.
Le programme soutiendra la première priorité stratégique du plan d’action, à savoir le développement d’un écosystème d’éducation numérique hautement performant: dans tous les types d’établissements d’éducation et de formation, il renforcera les capacités à élaborer des plans de transformation numérique et à exploiter les possibilités offertes par les technologies numériques pour l’enseignement et l’apprentissage à tous les niveaux et dans tous les secteurs, ainsi que la compréhension critique de ces sujets.


Le programme soutiendra également la deuxième priorité stratégique du plan d’action, en appuyant des actions visant à renforcer le développement des aptitudes et compétences numériques à tous les niveaux de la société et pour tous (notamment pour les jeunes ayant moins d’opportunités, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les travailleurs).


L’accent sera mis sur la promotion des compétences numériques de base et avancées ainsi que de l’habileté numérique, qui est devenue essentielle à la vie quotidienne ainsi que pour permettre aux citoyens d’évoluer dans un monde peuplé d’algorithmes et de participer pleinement à la société civile et à la démocratie.


Conformément à ces deux priorités stratégiques du plan d’action, un pôle européen d’éducation numérique sera mis en place afin d’améliorer la coordination de l’éducation numérique au niveau de l’UE et de contribuer à l’échange de bonnes pratiques et à l’expérimentation dans le domaine de la recherche.

Ce pôle aura pour objectif de soutenir les États membres au moyen d’une coopération intersectorielle plus étroite; de mettre en place un réseau de services de conseil nationaux en matière d’éducation numérique afin de permettre l’échange d’expériences et de bonnes pratiques sur les facteurs favorisant l’éducation numérique; d’établir un lien entre les initiatives et stratégies nationales et régionales en matière d’éducation numérique; et de mettre en relation les autorités nationales, le secteur privé, les experts, les prestataires d’enseignement et de formation et la société civile grâce à l’élaboration plus agile de politiques et de pratiques en matière d’éducation numérique. En outre, ce pôle contribuera au suivi de la mise en oeuvre du plan d’action en matière d’éducation numérique.

Le programme devrait s’adresser à un groupe cible plus large, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Union, à travers une plus grande utilisation des outils et des technologies de l’information et de la communication et une utilisation combinée de la mobilité physique et de l’apprentissage et de la coopération virtuels.

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

Conférence européenne pour la jeunesse

Nous sommes entendus mais pas réellement écoutés

La voix des jeunes au conseil régional

La focalisation sur les jeunes est l'un des axes de travail aux côtés du développement économique, de l'environnement, des transports, du sport, de la formation professionnelle, de la coopération transfrontalière, des lycées… La Région mobilise des capacités pour accompagner et préparer les habitants du Grand Est, notamment les jeunes, pour les transitions qui s'accélèrent

Le dialogue territorial pour servir la communauté locale

L'élément clé pour l'avenir est de pouvoir maintenir une connexion ouverte entre le MFR et la communauté et en même temps permettre les contributions de différents groupes de personnes ayant peut-être des points de vue différents, des expériences différentes et des origines culturelles différentes