ApprEUnance

L’alternance : une voie d’excellence

Alors que le développement des compétences (Pacte pour les compétences), et la
formation professionnelle sont des priorités de l’Europe, en France, la formation par alternance semble avoir désormais acquis ses lettres de noblesse et être devenue une «voie d’excellence ». Au niveau pédago-éducatif, elle s’appuie sur une dynamique qui mobilise l’apprenant et sa famille, irriguent le partenariat avec le monde professionnel et les régions et permet une « intelligence collective » au service de la réussite des alternants. Cela est d’autant plus important que ce type de formation s’adresse régulièrement à des publics en difficultés d’insertion, souvent isolés (territoires ruraux notamment) et participent ainsi à une logique sociale économique et géographique de développement durable.

L’incertitude comme norme

Dans le même temps, la société en général et singulièrement le monde de la formation sont confrontés à une (r)évolution (notamment numérique) dont l’accélération et l’ampleur ont peut-être rarement été atteintes. Les confinements et la période de crise sanitaire qui se prolonge accentuent d’autant la modification des équilibres et invitent, si ce n’est à une remise en cause, au moins à repenser les modèles établis de la formation en générale, professionnelle bien sûr et par alternance notamment.

Ce constat serait-il partagé au-delà des frontières nationales ? Ce projet aurait ainsi l’avantage de poser une réflexion pédagogique sur les leviers de l’apprendre en formation par alternance (en insistant notamment sur la place du numérique dans la formation par alternance) et de tracer les lignes des compétences nécessaires permettant d’alimenter les parcours de formation des formateurs (approche innovante)

Echange de bonnes pratiques

Il s’agit de réaliser un aperçu des pratiques au sein des structures partenaires d’apprentissages expérientiels en vue d’en déterminer les invariants et dans le futur de nourrir et d’alimenter les parcours de formation de formateurs.

L’ensemble des rencontres transnationales, des activités de formation, de dissémination seront une occasion de production mais également d’échanges de bonnes pratiques. L’ensemble de ces activités aura ainsi pour effet de
produire du réinvestissement dans les propres pratiques des participants et dans les réflexions ingénieries des dispositifs de formation professionnelle des organismes partenaires. L’analyse comparée donnera lieu à la réalisation d’un guide posant l’ébauche d’un cadre européen « d’apprenance » par alternance et tracera les grandes lignes d’un référentiel métier « d’accompagnateur, animateur, médiateur « d’apprenance » par alternance »

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

spot_img

Dernières publications

Connexion solidaire. Le grand rendez-vous

Des jeunes de la MFR Anneyron participeront à l'animation de l’événement sur le plateau central à Paris : Gabrielle et Mathieu, 2 Jeunes engagés pour coanimer l'événement.

Tribune « Possibilité de contribution de l’enseignement professionnel au développement et à la revitalisation des zones rurales »

Vous pouvez lire l'article en Croate ici ou bien le retrouver traduit ci-dessous : La semaine dernière, en coopération avec le Centre de dialogue Nansen ,...

Le festival Maydays MFR 2022

Ils développeront et partageront leurs réflexions en tant que jeunes ruraux pour une Europe verte, durable et inclusive.