ApprEUnance

L’alternance : une voie d’excellence

Alors que le développement des compétences (Pacte pour les compétences), et la
formation professionnelle sont des priorités de l’Europe, en France, la formation par alternance semble avoir désormais acquis ses lettres de noblesse et être devenue une «voie d’excellence ». Au niveau pédago-éducatif, elle s’appuie sur une dynamique qui mobilise l’apprenant et sa famille, irriguent le partenariat avec le monde professionnel et les régions et permet une « intelligence collective » au service de la réussite des alternants. Cela est d’autant plus important que ce type de formation s’adresse régulièrement à des publics en difficultés d’insertion, souvent isolés (territoires ruraux notamment) et participent ainsi à une logique sociale économique et géographique de développement durable.

L’incertitude comme norme

Dans le même temps, la société en général et singulièrement le monde de la formation sont confrontés à une (r)évolution (notamment numérique) dont l’accélération et l’ampleur ont peut-être rarement été atteintes. Les confinements et la période de crise sanitaire qui se prolonge accentuent d’autant la modification des équilibres et invitent, si ce n’est à une remise en cause, au moins à repenser les modèles établis de la formation en générale, professionnelle bien sûr et par alternance notamment.

Ce constat serait-il partagé au-delà des frontières nationales ? Ce projet aurait ainsi l’avantage de poser une réflexion pédagogique sur les leviers de l’apprendre en formation par alternance (en insistant notamment sur la place du numérique dans la formation par alternance) et de tracer les lignes des compétences nécessaires permettant d’alimenter les parcours de formation des formateurs (approche innovante)

Echange de bonnes pratiques

Il s’agit de réaliser un aperçu des pratiques au sein des structures partenaires d’apprentissages expérientiels en vue d’en déterminer les invariants et dans le futur de nourrir et d’alimenter les parcours de formation de formateurs.

L’ensemble des rencontres transnationales, des activités de formation, de dissémination seront une occasion de production mais également d’échanges de bonnes pratiques. L’ensemble de ces activités aura ainsi pour effet de
produire du réinvestissement dans les propres pratiques des participants et dans les réflexions ingénieries des dispositifs de formation professionnelle des organismes partenaires. L’analyse comparée donnera lieu à la réalisation d’un guide posant l’ébauche d’un cadre européen « d’apprenance » par alternance et tracera les grandes lignes d’un référentiel métier « d’accompagnateur, animateur, médiateur « d’apprenance » par alternance »

Le projet appEUnance

Le projet ApprEUnance s’inscrit dans le cadre du Programme Erasmus+ en termes de partenariats stratégiques et regroupe 6 partenaires européens dans le but d’améliorer la formation en alternance, aussi bien dans les écoles professionnelles que dans les centres de formation avec les différentes nuances qui peuvent être prises en compte dans cette relation de formation qui s’appuie sur des pratiques de terrain pour mettre en œuvre des programmes de formation avec un sens professionnel.

La diversité des structures de formation peut être un atout pour faire face aux méthodologies et techniques qui sont appliquées dans différents pays, en l’occurrence en Belgique, en Irlande, en Slovénie, en France et au Portugal.

The specificity of the MFR – Maisons Familiales Rurales model in France and worldwide is also a strong point of the project. The Paris-based institution that promotes its pedagogical model poles in approximately 700 schools, of which 400 are in France, has a deep connection with the rural world and a strong relationship with the concrete practices of agricultural or local activities linked to family traditions.

L’École de la deuxième chance de Matosinhos apparaît quant à elle comme un exemple de flexibilité pédagogique et organisationnelle, le principe de l’institution étant de respecter l’autonomie et les options du jeune en formation et, par conséquent, suivre son propre rythme. Le choix et la liberté de choisir et de changer le cadre thématique sont des variables centrales d’une relation pédagogique qui est en négociation permanente et en gestion de l’instabilité.

Les partenaires européens restants développent des modèles à forte dynamique d’adaptation et d’accompagnement des parcours de formation de leurs stagiaires ou étudiants, qui constitueront un enjeu fondamental dans la conception de nouvelles solutions prenant en compte une plus grande ampleur du processus éducatif dans des contextes individuels, collectifs, termes d’organisation.

ApprEUnance s’appuie sur cette variété de sources et de processus d’apprentissage, ce qui rend nécessaire d’approfondir les systèmes d’intersection et de suivi pour optimiser les nouveaux modes d’apprentissage.

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

spot_img

Dernières publications

L’agence Erasmus+ représentée aux côtés des partenaires européens lors des #erasmusdays 2022

https://youtu.be/7vUU0jAXhdk Nous aurons le plaisir de recevoir Susana Major, de l'agence Erasmus+, à notre événement #erasmusdays2022 d'échange sur les programmes Erasmus+ portés par le réseau...

L’utilisation des fonds européens par l’école de tourisme d’Osijek

Ils ont accédé à des fonds européens d'un montant de 11 millions d'euros pour moderniser les équipements utilisés dans l'école, les constructions, les cours d'excellence et pour produire un changement dans la méthode d'enseignement des matières et des manuels.

L’éducation non formelle au festival « Terre sans frontières »

Les jeunes développent des compétences pratiques, reçoivent une reconnaissance publique pour leur travail de la part des autorités présentes au festival