Développer les compétences en robotique et bionique

BSC (Slovénie) travaille actuellement sur le nouveau plan de développement régional. En mai, plusieurs réunions avec les régies régionales ont eu lieu, notamment des maires, des acteurs économiques ou des ONG. La mise en relation des secteurs apporte une valeur ajoutée importante en matière d’entrepreneuriat social par exemple.

La question de la robotique et de la bionique est en jeu avec un besoin de compétences qui n’existe pas encore. C’est un défi pour les enseignants de l’EFP qui doivent préparer les apprenants aux compétences futures.

Comme les écoles mettent trop de temps à s’adapter, les entreprises développent leurs propres formations. Cela conduit à plus d’EFP et à plus de flexibilité, mais parfois sans les écoles d’EFP. Une façon de connecter les différentes parties prenantes est de travailler sur une vision commune et d’aider à faire le lien entre les besoins et ce que donne l’éducation.

Un sujet important est de renforcer le lien avec les décideurs aussi et surtout d’amener les jeunes au dialogue. Le Parlement de Kranj est vraiment actif et développe des liens avec le dialogue des jeunes.

Dans le cadre de VET 4 Change, une connexion avec l’événement européen de la jeunesse pourrait être établie.

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

spot_img

Dernières publications

VET 4 CHANGE labellisé « bonne pratique » par l’agence Erasmus+

VET 4 CHANGE - intitulé «développement durable des territoires ruraux par la formation professionnelle» est labelisé comme un exemple de bonne pratique.

Un animateur territorial doit connaître son territoire

“Un animateur territorial doit connaître son territoire”, voici le point de départ du recrutement qui a eu lieu en Provence pour un projet Leader.

Bilan : l’Europe en MFR 2023

« Un mouvement en action pour renforcer l’engagement et la citoyenneté »