Recommandations en matière de formation professionnelle à l’attention des décideurs européens

Seule représentant français, l’Union nationale des MFR a participé pendant 3 ans à PRALINE
(Promoting Adult Learning in Networks), un projet européen composé de 11 organisations partenaires (10 pays européens). Chaque organisation représentait des centres d’enseignement et de formation professionnelle, des écoles ou des collèges dans la plupart des cas, avec une dimension nationale. Ce programme a permis de produire pour la commission européenne 18 recommandations en matière de formation professionnelle dont en voici un résumé:

  1. Rendre l’apprentissage accessible à tous, indépendamment du milieu social des personnes
  2. Diversifier les opportunités et les méthodologies d’apprentissage pour répondre aux besoins individuels des personnes
  3. Tenir compte des transitions verte et numérique
  4. Garantir la coopération entre les prestataires de formation et toutes les autres parties prenantes (institutions, partenaires sociaux, entreprises, …)
  5. Améliorer la qualité de l’environnement d’apprentissage (bâtiments, installations)
  6. Améliorer l’attractivité des professions de l’éducation et de la formation
  7. Améliorer l’image de la formation professionnelle auprès du grand public et des acteurs socioéconomiques
  8. Reconnaître la valeur sociale des apprentissages, même s’ils ne sont pas axés exclusivement sur le marché du travail
  9. Favoriser l’apprentissage entre pairs
  10. Soutenir des investissements nécessaires dans la formation professionnelle.

Mais l’essentiel de ce programme ne se résume certainement pas à l’énumération de ces
préconisations sommes toutes très classiques. (Pour mesurer l’effet produit, lire l’article précédent : des échanges de pratiques entre pairs riches d’enseignements).

Au final, l’objectif premier du projet a permis la création, le développement et le renforcement des réseaux des partenaires et ce à travers le prisme des bonnes pratiques repérées dans chaque pays.

A noter que lors de l’événement final de dissémination du programme, qui avait lieu à Rotterdam le jeudi 30 novembre, David HUBBARD, élève en terminal BAC pro SAPAT à la MFR de Barbaste (47) a participé à une table ronde afin de faire entendre la voix des apprenants. Il a mis en avant la place de l’expérience comme levier d’apprentissage et a surtout insisté sur les conditions favorables pour que l’environnement soit apprenant. Ainsi, la relation avec les pairs, le tuteur et les moniteurs est très nettement ressortie comme moyen facilitant. Une intervention au milieu de professionnels de la formation très apprécié.

_ Philippe Ristord

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

spot_img

Dernières publications

Voter aux élections européennes est crucial pour la jeunesse

Voter aux élections européennes est crucial pour la jeunesse. Les membres de la commission Europe & Citoyenneté du Conseil d'Administration de l'Union Nationale des MFR se positionne sur les raisons suivantes.

Le Grand JT de l’Éducation du 18 avril

La chaine SQOOL TV s'intéresse de prêt au projet Tide! et interview Ronan - notre animateur territorial en Provence. Retrouvez son passage juste ici...

Campagne Erasmus+ « Rencontrez l’Europe, et surtout vous-même »

Faites rencontrer les histoires de Daris, Emma, Iman, Joséphine, Laurine, Maud, Nabil, Shérine & Yanisse.