La voix des jeunes au conseil régional

Cet article a été pensé et rédigé par Franja Gabrovšek Schmidt de l’Agence de développement régional de Gorenjska, BSC, centre de soutien aux entreprises, à Kranj [Slovénie]

Le mercredi 13 octobre 2021, les partenaires du projet VET4Change ont visité Molsheim, une commune proche de Strasbourg en Grand-Est. Nous avons rencontré Céline Armspach – chargée de mission à la direction de la jeunesse et des sports et Mathilde – en service civique, qui travaillent au conseil régional Grand-Est, pour échanger sur les questions des jeunes et qui nous ont donné un aperçu intéressant du travail avec les jeunes de la région.

La région Grand-Est est l’une des 18 régions de France et compte 574 333 km2 représentant 9 % de la France. Dans la région se trouvent 985.120 jeunes âgés de 15 à 29 ans, sur 5.553.600 habitants ce qui représente 17,7 %. La Région compte 217.000 lycéens et chaque élève du lycée de la région reçoit un ordinateur gratuitement. Dans le cadre du dispositif Lycée 4.0, 100 % des élèves de la Région Grand Est sont équipés d’un ordinateur portable à la rentrée 2021.

La région investit un milliard d’euros dans différentes activités pour les jeunes sur différents thèmes. Ils se concentrent sur quatre grands défis comme les clés d’un avenir radieux pour les jeunes :

  • insertion et orientation des jeunes,
  • mobilité,
  • entrepreneuriat et
  • engagement et citoyenneté des jeunes.

Pour faciliter l’orientation des jeunes vers l’emploi, la plateforme ORIENT’EST pour les jeunes a été mise en place. La plate-forme donne de nombreuses informations qui peuvent aider les jeunes à trouver un emploi. La plateforme est la partie de réponse sur le défi pour la région qui est d’aider les jeunes à trouver un emploi et un logement. C’est l’accès à l’information. A cet égard également le dispositif LOJ’Toît Jeunes a été développé. La plateforme aide les jeunes à trouver un logement à proximité du lieu d’études ou de travail.

Aider les jeunes à élargir leurs horizons. La mobilité des étudiants des lycées et universités est proposée par la région. Les étudiants peuvent suivre une formation à l’étranger et peuvent également travailler à l’étranger. Le comité régional de la mobilité statue sur les candidatures. Pour les étudiants, la possibilité d’organiser tout ce qui concerne le voyage, de voyager par eux-mêmes et de communiquer dans une langue étrangère sont les défis et les jeunes changent et se développent de cette manière. Souvent, le manque de connaissances linguistiques est le problème, la barrière de la langue est le défi auquel ils doivent faire face. La mobilité est souvent un problème plus important pour les étudiants des zones rurales que pour les jeunes des villes. À cet égard, la plate-forme linguistique pour apprendre différentes langues a été développée. C’est l’outil du conseil régional, pour motiver les gens à apprendre les langues étrangères, développé comme la nouvelle approche pour faciliter la question des langues.

Jeun’Est est une plateforme généraliste et aussi une plateforme linguistique qui donne aux jeunes différentes informations (événements sportifs et culturels, réduction sur de bons prix, vidéos de motivation de jeunes entrepreneurs, jeunes impliqués dans différentes associations, …). A ce jour 190.000 jeunes se sont inscrits sur la plateforme. L’objectif pour l’avenir est de créer également l’application pour les téléphones.

Dans la région, plusieurs cadres d’engagement et de citoyenneté pour les jeunes existent. L’un d’eux est le conseil régional des jeunes, qui travaille de la même manière que le parlement. 72 jeunes reflètent la politique pour les jeunes – les jeunes pour les jeunes, sans aucune considération pour les partis politiques. Les jeunes peuvent postuler à l’appel ouvert pour faire partie du conseil régional des jeunes « jeunes parlement ». La sélection est intéressante, elle se fait selon le principe aléatoire – loterie. Ils s’appliquent pour la période de deux ans, tous les deux ans les membres changent avec le nouvel appel. Des jeunes d’horizons très différents peuvent faire partie de l’histoire.

L’un des quatre principaux défis clés pour un avenir meilleur pour les jeunes est également d’encourager les jeunes à entreprendre. A cet effet, ils ont développé deux plateformes, l’une au niveau national et l’autre au niveau régional. Entreprenariat des jeunes est la plateforme conçue par la région comme cadre pour aider les jeunes en tant que potentielles start-up. Ils peuvent également bénéficier de l’aide financière à hauteur de 5.000 euros pour de bonnes idées d’affaires. La Région prépare l’appel à candidatures ouvert avec projet d’entreprise, adressé à tous les jeunes de la Région Grand Est. Les entreprises soutenues doivent rendre compte de leurs activités pour la première année. La région les inclut dans les événements publics et les aide également dans la promotion de leurs produits et services. Ils réalisent des web séries – des courts métrages avec des jeunes qui ont créé des entreprises (vimeo courts métrages).

Ce qui était intéressant à voir et à entendre de Céline et Mathilde, c’est qu’il y a aussi des bénévoles qui travaillent au conseil régional. Car ils veulent être la voix des jeunes au conseil régional et ils veulent être utiles sur les sujets qui leur tiennent à cœur. Matilde qui a commencé comme volontaire en service civique dans la section des jeunes du conseil régional ira en zone rurale rencontrer les jeunes, voir ce qu’ils font et faciliter l’accès de leurs idées au conseil régional. Elle leur parlera des opportunités et des outils qu’ils peuvent utiliser.

La focalisation sur les jeunes est l’un des axes de travail aux côtés du développement économique, de l’environnement, des transports, du sport, de la formation professionnelle, de la coopération transfrontalière, des lycées… La Région mobilise des capacités pour accompagner et préparer les habitants du Grand Est, notamment les jeunes, pour les transitions qui s’accélèrent

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

Conférence européenne pour la jeunesse

Nous sommes entendus mais pas réellement écoutés

La voix des jeunes au conseil régional

La focalisation sur les jeunes est l'un des axes de travail aux côtés du développement économique, de l'environnement, des transports, du sport, de la formation professionnelle, de la coopération transfrontalière, des lycées… La Région mobilise des capacités pour accompagner et préparer les habitants du Grand Est, notamment les jeunes, pour les transitions qui s'accélèrent

Le dialogue territorial pour servir la communauté locale

L'élément clé pour l'avenir est de pouvoir maintenir une connexion ouverte entre le MFR et la communauté et en même temps permettre les contributions de différents groupes de personnes ayant peut-être des points de vue différents, des expériences différentes et des origines culturelles différentes