Le dialogue territorial pour servir la communauté locale

Cet article a été pensé et rédigé par Jóhannes Árnason, enseignant à VMA, Akureyri [Islande]

Lors de notre semaine VET4Change dans les Vosges du 11 au 15 octobre 2021, nous avons observé des choses intéressantes. L’une des révélations a été de dîner à la MFR de Saulxures, le jeudi 14 octobre 2021. Avant et pendant le dîner, nous avons eu l’occasion d’entendre et de demander ce que fait ce MFR. Comme beaucoup d’écoles MFR, la MFR-Saulxures a traversé des moments difficiles, les étudiants visent des écoles académiques ou des collèges d’EFP plus grands. Récemment, le MFR Saulxures a découvert qu’il pouvait travailler beaucoup plus avec la communauté et les autorités locales, pour renforcer l’école et fournir des services à leur communauté.

MFR Saulxures propose des programmes en restauration/cuisine et en soins. Le programme de cuisine fournit jusqu’à 250 repas par jour aux enfants de niveau préscolaire et scolaire. Ils planifient et préparent les repas et transportent la nourriture jusqu’aux écoles. Le MFR a trois groupes d’étudiants dans le programme de cuisine, chaque groupe est une semaine à l’école et deux semaines sur leur lieu de travail. Par conséquent, ils peuvent avoir un groupe à l’école chaque semaine pour travailler sur les repas. Ils ont très probablement des étudiants plus avancés dans leur programme qui ont plus de responsabilités dans la production des repas.

Saulxures-sur-Moselotte compte de 2000 à 2500 habitants, les jeunes doivent donc s’instruire ailleurs après 16 ans. Le prochain grand collège académique ou professionnel pour les étudiants de plus de 16 ans est à Remiremont, à 20 km. Avoir une école MFR est donc une belle opportunité non seulement pour les jeunes en recherche de formation mais aussi pour les enseignants en recherche d’emplois spécialisés et pour la communauté dans son ensemble. La communauté profite de jeunes qui apprennent à préparer des aliments à partir des produits de l’agriculture de la région et aussi de jeunes qui apprennent à s’occuper d’enfants et d’autres personnes ayant besoin d’aide. Bien sûr, l’un des principaux objectifs est de renforcer chaque individu en devenant compétent dans sa vie et son travail.

Le dîner que nous avons eu était bien sûr de très bonne nourriture. Il a été préparé par les meilleurs professeurs de cuisine et de service et leurs élèves. Quatre étudiants devenus apprentis dans différents endroits de la région ont fait la cuisine et deux étudiants de service nous ont servi la nourriture. Nous avons rencontré des membres du conseil d’administration de l’école, la présidente du conseil était avec nous toute la semaine. Les membres du conseil sont des parents et d’anciens enseignants de l’école. Ils ont un jeune comme directeur et il nous a expliqué une vision très claire de l’école. Le maire de Saulxures a dîné avec nous.

Nous avons ressenti un lien fort entre la MFR et la communauté, une vision forte pour l’école et une détermination à responsabiliser les jeunes formés à l’école. L’élément clé pour l’avenir est de pouvoir maintenir une connexion ouverte entre le MFR et la communauté et en même temps permettre les contributions de différents groupes de personnes ayant peut-être des points de vue différents, des expériences différentes et des origines culturelles différentes. Si la MFR, le personnel et le conseil d’administration sont ouverts aux contributions de plusieurs directions, la MFR continuera d’être une partie très importante de la communauté.

Merci pour ce très bon dîner et ce dialogue très intéressant.

Jòhannes – le «gardien du culte» du projet a consigné toutes ses observations et réflexion dans le document suivant (in english)

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

Conférence européenne pour la jeunesse

Nous sommes entendus mais pas réellement écoutés

La voix des jeunes au conseil régional

La focalisation sur les jeunes est l'un des axes de travail aux côtés du développement économique, de l'environnement, des transports, du sport, de la formation professionnelle, de la coopération transfrontalière, des lycées… La Région mobilise des capacités pour accompagner et préparer les habitants du Grand Est, notamment les jeunes, pour les transitions qui s'accélèrent

Le dialogue territorial pour servir la communauté locale

L'élément clé pour l'avenir est de pouvoir maintenir une connexion ouverte entre le MFR et la communauté et en même temps permettre les contributions de différents groupes de personnes ayant peut-être des points de vue différents, des expériences différentes et des origines culturelles différentes