Novembre 2022 – Akureyri (Islande)

Imaginée initialement en début de programme mais reportée en raison de la pandémie, la première session de formation du programme ApprEUnance se tenait du 7 au 11 novembre dans les locaux de VMA, le partenaire Islandais du programme. 

Un moment important pour le projet et le partenariat. 

En effet, au-delà de l’accueil « chaleureux », cette session a permis de réaliser un travail commun dense avec l’ensemble des partenaires.  

Plusieurs objectifs étaient poursuivis : 

  •  Comprendre le fonctionnement de la structure d’accueil et le système de formation professionnelle en Islande et s’interroger sur les liens possibles avec la logique « d’apprenance », 
  • Appréhender les résultats des enquêtes menées dans chaque pays partenaire, 
  • Recueillir le point de vue de « parties prenantes » des formations (élèves, stagiaires) pour comprendre les leviers d’apprentissage, 
  • S’accorder sur une définition commune du concept d’« apprenance ». 

De par la découverte du fonctionnement de VMA, des visites d’études réalisées (Visite d’un centre d’apprentissage TLV à Simey, Visite de  Höldur : entreprise service automobiles, Visite de l’école secondaire de Laugar) la question du « apprendre autrement » s’est éclairée à l’aune des expériences présentées et de la volonté d’accompagner individuellement les apprenants. 

Réalisé par des étudiants français, un travail de synthèse des enquêtes menées dans chaque pays partenaire sur les dispositifs de formation et permettant de découvrir les intentions pédagogiques de chacun de ces dispositifs a été présenté par Maryne Philippe, étudiante MASTER IF. Il a permis de relever les similitudes et les différences qui existent entre dispositifs de formation des pays partenaires. A l’issue, chaque partenaire a pu tirer les enseignements des résultats de ses enquêtes. 

A la suite de ce travail, via la technique du « word-café » et pour anticiper les investigations à mener prochainement dans chaque pays partenaire, des apprenants ont été amenés à expliciter leurs façons d’apprendre et de décrire les conditions favorables à l’apprentissage et ce sur le lieu de l’école ou du centre de formation mais aussi dans l’entreprise et dans le milieu social. Un exercice important permettant de donner la parole aux usagers (les apprenants) et de comparer les intentions pédagogiques des dispositifs de formation tels qu’ils sont pensés et le vécu des apprenants. 

Enfin, avec l’intervention de A. Chauvet, expert des questions d’accompagnement et suite à un travail de recherche en groupe, les partenaires ont pu définir leur vision du concept d’apprenance qui structure le projet.  

Une session très riche en découvertes et apprentissages en lien avec le projet « ApprEUnance ». 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici