VET 4 Change

VET 4 Change est un programme d’échange de pratiques en Europe qui a pour objectif de renforcer la capacité de dialogue des territoires ruraux, en prenant en compte la formation professionnelle et la participation des jeunes

Des axes de développement sous forme de défis

  • Innover – Comment transformer la crise sociale et économique en Europe en opportunités pour ouvrir de nouveaux champs d’action et de réflexion en innovant dans les approches de partage et d’apprentissage ?
  • Promouvoir – Comment accélérer la mobilisation (initier le dialogue avec) plus d’acteurs (parties prenantes) dans nos territoires pour nous faire connaître leur manière de promouvoir l’EFP ?
  • Écouter – Être capable et avoir les méthodes pour écouter les étudiants, les territoires et toutes les organisations impliquées (entreprises, secteurs) en prenant en compte les besoins des personnes/territoires
  • S’adapter – au-delà des conséquences pandémiques dans nos sociétés

Le contexte

Il faut dès à présent prévoir le temps de rencontrer les Acteurs Clés, qui pourraient être :

  • Jeunes et « adultes en devenir » – Les jeunes sont de plus en plus instruits, ont un accès plus facile aux services sociaux, de santé et d’éducation. Nous pouvons nous adresser à la nouvelle génération avec des idées novatrices ainsi qu’aux personnes qui découvrent tout juste les avantages de l’apprentissage tout au long de la vie.
  • Lieux de travail et entreprises – Parmi les acteurs, on pourrait avoir plus d’entrepreneurs impliqués dans la formation des jeunes du milieu rural en matière de
  • Changement climatique, numérisation et des méthodes innovantes pour augmenter les activités économiques des jeunes
  • Autorités et institutions – Une meilleure connexion entre les parties prenantes et les autorités locales

Opportunités

  • Mise en réseau – Nous avons des relations avec différentes organisations : prestataires d’EFP, organisations d’économie sociale (entreprises ou fédérations…), ONG ou institutions
  • Discuter – Chercher des occasions de discuter des intérêts et des possibilités partagés
  • Formation – Nous pouvons organiser des séances d’information et écouter les besoins des gens
  • Développer – Trouver ou créer des canaux de contact, de discussion et de collaboration continue dans le cadre de nos activités

Obstacles

  • Coopération – La tendance / tradition de travailler dans nos propres coins sans regarder au-delà
  • Intérêt – Faible niveau de communication et faible intérêt pour l’EFP en général
  • Le temps – Les éventuelles indisponibilités des acteurs/actionnaires et le manque de temps ou d’intérêt pour la coopération, pour se rencontrer, s’expliquer et construire des réponses communes selon leur intérêt circonstanciel
  • Territoires – Le faible niveau actuel de coopération entre les établissements d’EFP et les agences de développement régional, ce qui entraîne une méconnaissance des opportunités pour certains pays

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

spot_img

Dernières publications

L’agence Erasmus+ représentée aux côtés des partenaires européens lors des #erasmusdays 2022

https://youtu.be/7vUU0jAXhdk Nous aurons le plaisir de recevoir Susana Major, de l'agence Erasmus+, à notre événement #erasmusdays2022 d'échange sur les programmes Erasmus+ portés par le réseau...

L’utilisation des fonds européens par l’école de tourisme d’Osijek

Ils ont accédé à des fonds européens d'un montant de 11 millions d'euros pour moderniser les équipements utilisés dans l'école, les constructions, les cours d'excellence et pour produire un changement dans la méthode d'enseignement des matières et des manuels.

L’éducation non formelle au festival « Terre sans frontières »

Les jeunes développent des compétences pratiques, reçoivent une reconnaissance publique pour leur travail de la part des autorités présentes au festival