Pilotage des dynamiques territoriales : la rencontre interculturelle, le leadership et le codéveloppement

Pour cette deuxième session de formation – du 9 au 13 mai en Slovénie – avec un groupe qui se connaît bien, nous poursuivrons les échanges concernant la rencontre interculturelle, le leadership et le codéveloppement.

Un point d’étape sur la recherche et l’état des lieux des pratiques et des attentes de chaque partenaire sera réalisé dans l’optique de travailler sur la capacité de distanciation avec ce que chacun vit, pour sortir des mécanismes d’action/réaction, changement d’autant plus important que les conséquences de la crise sanitaire mondiale et l’invasion de l’Ukraine par par la Russie obligent à être imaginatif voire « disruptif » selon les mots de Mariya Gabriel, Commissaire Européenne.

Ceci peut se faire de façon individualisée. Certains partenaires se sont déjà exprimés lors de la première session de formation en 2021 :

  • Améliorer de la qualité de vie dans les zones rurales du point de vue d’une association
  • Mettre en évidence les différences de gouvernances territoriales et en analyser leurs atouts et contraintes
  • Identifier les postures et compétences des acteurs
  • Se projeter dans les méthodes d’accompagnement des dirigeants pour s’inspirer ou conforter leurs pratiques

La facilitation sera assurée par l’Agence de Développement Régional de Gorenje et les MFR accompagnées d’Inter-Mondes, d’IFOCAP et du F3E sur la méthode pour mesurer les changements et les solutions mais aussi pour apporter des notions utiles au pilotage de dynamiques territoriales.

Les participants souhaitent repartir avec les outils et les méthodes nécessaires pour pouvoir accompagner les décideurs tout au long de l’année 2021/2022 et les préparer à la troisième formation-action en sachant comment accompagner l’analyse des cas grâce aux méthodes et expériences partagées.

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

spot_img

Dernières publications

VET 4 CHANGE labellisé « bonne pratique » par l’agence Erasmus+

VET 4 CHANGE - intitulé «développement durable des territoires ruraux par la formation professionnelle» est labelisé comme un exemple de bonne pratique.

Un animateur territorial doit connaître son territoire

“Un animateur territorial doit connaître son territoire”, voici le point de départ du recrutement qui a eu lieu en Provence pour un projet Leader.

Bilan : l’Europe en MFR 2023

« Un mouvement en action pour renforcer l’engagement et la citoyenneté »